TIC

Les Luxembourgeoises excellent dans le digital

Le Luxembourg démontre une grande égalité des genres dans le monde digital.

17-womendigitalLe Grand-Duché a atteint la 3e position dans la première édition du "Women in Digital Index". Cet exploit montre que l’égalité entre hommes et femmes dans le domaine du numérique ainsi que le développement digital du pays sont des points forts du Luxembourg.

Un classement excellent 

Le rapport "Women in Digital Index" mesure l’égalité des genres en ce qui concerne les chances et compétences dans le numérique en comparant les pays membres de l’Union européenne.  Dans le rapport d’égalité, le Luxembourg est en première place dans les catégories suivantes :

  • Utilisation d’internet de façon régulière : 96% (moyenne UE: 79%);
  • Participation des femmes dans les consultations et sondages en ligne à des fins civiques ou politiques : 34% (moyenne UE: 10%);
  • Compétences numériques de base des femmes : 82%, ainsi que compétences avancées : 49% (moyenne UE: 55% et 28%);
  • Compétences logicielles de base des femmes: 84% (moyenne UE: 58%).

Le Luxembourg en tête du digital

Le rapport "Women in Digital Index" complémente le Digital Economy and Society Index (DESI), qui mesure la performance et la compétitivité digitale des pays européens. Le Luxembourg s’est classé 5e dans le classement DESI 2017.. Surtout les infrastructures de communication, les compétences numériques et l'utilisation d'Internet par les particuliers font que le Grand-Duché se profile comme nation à la pointe du numérique. Le Luxembourg applique bon nombres de stratégies afin de développer et la promouvoir les compétences numériques du pays, comme les programmes stratégiques "Digital Luxembourg" ; "Digital4Education" ou "Fit 4 Digital".

L’égalité des genres au Luxembourg

Au Luxembourg, les appels au Gender Mainstreaming ne sont pas restés lettre morte. Le pays s’est mis sur la voie de l’égalité des genres dans tous les domaines de notre société. Dans le domaine des TIC, des initiatives et associations non lucratives comme "Women in Digital Empowerment" (WIDE) ; Rails Girls ou Girls in Tech (GIT) aident à former et informer les filles et femmes pour mieux les inclure dans le monde digital, classiquement dominé par les hommes.

Il est d’ailleurs le seul pays dans l’Union européenne à avoir un ministère dédié à l’égalité entre femmes et hommes. 

  • Mis à jour le 24-10-2018